Radio Ciel Bleu - 107.1 FM à Béziers Ecouter Radio Ciel Bleu Sports - Web Radio Ecouter Radio Ciel Bleu en live - Web Radio










Top départ pour les inscriptions du Marathon de Sérignan


La 5ème édition du Semi-Marathon du Pont rouge se déroulera à Sérignan le jeudi de l'Ascension, le 30 mai prochain.

Les inscriptions s'ouvrent dès ce lundi 15 avril jusqu'au lundi 22 avril, en ligne sur www.ats-sport.com ou directement au bureau des sports situé place de la libération de Sérignan. Labellisé par la Fédération Française d'Athlétisme, le parcours prend son départ en cœur de ville et se poursuit dans un paysage magnifique de chaque côté de l'Orb. Plusieurs formats de course sont organisés, allant du 21,1 km, au 10,5 km en relais, avec également une course enfants et une marche nordique. Parking, garderie, ostéopathes, douche, vestiaire, brumisateurs ... de nombreux services sont proposés ainsi que des échauffements dirigés et animation pour les enfants. Ambiance DJ après la course et restauration sur place. Cet événement est organisé par la Ville de Sérignan, en partenariat avec l'Agglo Béziers Méditerranée et l'association Béziers Cheminots Athlétisme Méditerranée .

Tarif des inscriptions : - Marathon : 15 € - Relai : 10 € par relayeur - Marche : 8 € - Courses enfants : 5€

Plus d'info sur ville-serignan.fr











Servian : l'aménagement des équipements et leurs accès du secteur Est du village grâce au soutien de l'Agglo


Frédéric Lacas, président de l'Agglo et Christophe Thomas, maire de Servian, se sont retrouvés en mairie ce vendredi 12 avril afin de procéder à la signature d'une convention relative à l'attribution d'une aide conséquente de la part de l'Agglo à la Ville.

« L'Agglo apporte 282 695 € pour réhabiliter le secteur Est du village, a souligné Frédéric Lacas. Nous avons signé un second projet FAEC pour la commune de Servian qui va bénéficier aux habitants. » Cette aide permet l'amélioration de l'offre des équipements sportifs et culturels existants et surtout en l'aménagement de leurs accès sur l'ensemble du secteur Est du village : – par la finalisation de la salle la Parenthèse par la construction de gradins rétractables, – par la requalification de la rue Pierre Puget, le traitement de l'entrée de ville route d'Alignan-du-Vent, avec des aménagements facilitant des échanges entre les équipements et l'accessibilité globale du quartier, en cohérence avec le Plan de Déplacement Urbain de l'Agglomération :

• aménagements de pacification de la voirie : traitement en zone 30, chaussidou, traitement des carrefours,

• aménagement de cheminement doux pour rendre accessibles les divers équipements communaux, création de plateau traversant pour limiter la vitesse. L'Agglo a co-financé ces opérations dans le cadre du Fonds de concours pour l'aménagement et l’équipement des communes. D'ici 2020, une enveloppe de 9,1 M€ sera allouée aux 17 communes, soit 700 000€ chacune pour des projets visant à requalifier, réaménager, développer et embellir les cœurs de villes.








Des ateliers informatiques pour identifier les fake news


Aujourd'hui, le web propose une multitude de contenus requérant un regard averti. Les manipulations de l'information, si elles ne sont pas nouvelles, voient leurs effets décuplés à l'ère du numérique et de la diffusion instantanée des informations. Pour démêler le vrai du faux et permettre aux jeunes de décrypter les informations, la Médiathèque André Malraux de l'Agglo Béziers Méditerranée s'engage dans le cadre du plan d'Éducation aux médias et à l'information lancé par le ministère de la Culture, en partenariat avec l'association Unis-Cité et la Direction régionale des affaires culturelles. C'est ainsi que depuis février, et jusqu'en juin 2019, deux jeunes volontaires en service civique proposent aux adolescents de participer à des ateliers informatiques pour repérer les fake news (le 6 et le 20 avril). Ces ateliers ont pour objectif de permettre une meilleure compréhension et un usage autonome des médias pour devenir les « cybercitoyens » de demain.

 Grâce aux partenariats développés par la médiathèque, ces deux jeunes, Myriam et Alexandre, vont animer en avril des ateliers de sensibilisation à la manipulation de l'information pour 12 classes de 5ème et 4ème au lycée Lucie-Aubrac à Béziers.

Rendez-vous sur le site www.mediatheque-beziers-agglo.org pour obtenir des informations complémentaires.

 




EDF Énergies Nouvelles : déclaration de Frédéric Lacas suite à l'annonce de la fermeture partielle du site biterrois


« Je me suis, aux côtés d'autres élus locaux, fortement mobilisé afin qu'EDF EN maintienne et développe ses activités dans notre bassin économique. Nous avons fait des propositions d'implantation et de soutien sur un de nos parcs d'activités. Cette entreprise publique en pleine expansion est un atout considérable pour l'attractivité et l'emploi de notre bassin de vie. Je persiste à croire que notre territoire réunit toutes les conditions pour favoriser le développement d'EDF EN. Notre Biterrois est un véritable territoire d'industrie, d'éco-industrie reconnu par l'État et la Région. Au moment où nous mettons en place un plan d'action pour préserver et renforcer l'emploi et l'industrie au travers des dispositifs « territoire d'industrie » et « territoire d'innovation », cette décision de fermer le site de Béziers est une très mauvaise nouvelle. L'annonce faite de rénover le site de Colombiers et de préserver 150 emplois est déjà un succès et laisse espérer que tout n'est pas perdu. Nous restons fortement mobilisés, vigilants et ouverts au dialogue avec les dirigeants d'EDF EN. »







La semaine des logiciels libres revient à la MAM


  Du 26 au 31 mars, la médiathèque André Malraux de l'Agglo invite le public à lever le voile sur le monde des logiciels et de l'informatique libre. Cette semaine des logiciels libres s'inscrit dans le cadre de la 18ème édition de l'initiative nationale « Libre en fête ». Éthique, respectueux de la vie privée et protégeant les données personnelles, le monde de l'informatique libre est une alternative pour les usagers et apporte une nouvelle vision sur l'informatique et le web. Au programme de cette semaine du libre :

• des ateliers informatiques pour découvrir et apprendre à utiliser des logiciels libres tel que Gimp, Linux, OpenStreetMap ou la fameuse encyclopédie Wikipédia... ;

• un café linux proposé par les membres de l'association Montpel'libre pour découvrir l'histoire des logiciels libres ;

• des démonstrations avec la construction d'un pc libre à moindre coût ou l'observation d'une mini-ville connectée et interactive ;

• une exposition pour découvrir le monde de l'informatique libre et ses enjeux sociétaux. Le public pourra également tester ses connaissances avec le quiz proposé dans les espaces de la médiathèque. Toutes les animations sont gratuites et dans la limite des places disponibles. Il est recommandé de s'inscrire aux ateliers. 

 



Soif de culture ? La médiathèque André-Malraux de l'Agglo est ouverte les jeudis en soirée !


Les jeudis de 16h à 20h, les usagers de la médiathèque André-Malraux peuvent profiter de l'ensemble des services proposés (cabines de langues, wifi, presse, internet...). L'occasion de venir emprunter, surfer, regarder des films, écouter de la musique ou encore travailler en soirée. Une opportunité aussi pour faire le plein de livres, cd, dvd … après son travail ou à l'issue des cours !

Pour rappel, la médiathèque est ouverte également les mardis, mercredis, vendredis, samedis de 10h à 18h et les dimanches de 14h à 18h.








Déclaration de Frédéric Lacas, Président de l'Agglomération, au sujet du futur palais des sports


« Une fois de plus, le maire de Béziers aura dit tout et son contraire pour exister et exciter. Rassurez-vous, Biterrois, dans le respect du cadre juridique, comme à notre habitude, le projet du palais des sports constitue un équipement structurant d'intérêt communautaire en faveur de la pratique sportive et des clubs, dont nos Angels. En résumé, le meilleur projet "rapport qualité-prix" sera sélectionné. Dans la plus grande transparence et indépendance, le comité de pilotage composé des maires et élus communautaires concernés, va évaluer les différentes options du futur équipement. »






Palais des sports : un projet d'Agglo collectif et concerté face aux fausses annonces


Dans le cadre des discussions quant à la capacité de places du futur palais des sports, tel un magicien communiquant, Robert Ménard annonce dans un premier temps que « pour pouvoir respecter les exigences des instances nationale et européenne du volley, il faudrait mettre encore plus d'argent » (communiqué du 22 février 2019), puis apporte sa solution clé en main en proposant « qu'une partie des places soient rétractables (initialement le projet ne compte que 1 500 places) pour une capacité de 2 000 places, (…) tout cela avec un coût du même ordre » (communiqué du 4 mars 2019). Mais le magicien Robert Ménard ne nous dit pas tout, en l'occurrence : 1) qu'augmenter la capacité de 1 500 à 2 000 places assises a obligatoirement une incidence financière ; 2) qu'il convient, conformément au Plan local d'urbanisme de la ville de Béziers, d'accompagner cette capacité supplémentaire par 125 places de stationnement de véhicules de plus ; 3) que la parcelle choisie en commun par la ville de Béziers et celle de Boujan-surLibron, à Mazeran, pour construire l'équipement, ne permet pas de créer ces nouvelles places de parking (il faut 3 000 m² supplémentaires) ; 4) que tous ces changements conduisent à une modification substantielle du projet, et donc à une modification du cahier des charges du marché public, actuellement au stade de remise des offres définitives. …/... Le président de l'Agglo Béziers Méditerranée, Frédéric Lacas, précise donc : « En faisant fi de tous ces éléments, le maire de Béziers et vice-président de l'Agglo méconnaît la réalité technique, financière et juridique, notamment en matière de code des marchés publics, et voudrait entraîner dans son sillage des conseillers communautaires et vice-présidents. Mon rôle, en tant que Président, c'est d'être un élu responsable, soucieux de la légalité, garant du bon usage de l'argent public et du respect des normes techniques. Je ne ferai courir aucun risque juridique (administratif et pénal) ni financier à la Communauté d'agglomération, à ses élus et à ses techniciens. Dès lors, pas de bricolage ou d'arrangements, je veux de la transparence et de la sécurité dans cette procédure de marché public comme dans toutes les autres. Pour respecter leur engagement du projet de territoire 2015-2025, à savoir « Construire un palais des sports multifonctionnel dans le cadre d'une démarche de management environnemental rigoureuse, équipé de gradins et de loges pour accueillir des compétitions de niveau national et international », les élus communautaires devront choisir entre les options suivantes : 1) Soit l'aboutissement de la procédure actuelle du marché global de performance dont les offres finales pour un palais des sports de 1 500 places ont été déposées le 31 janvier 2019 sur la base du cahier des charges suivant, dans le cadre d'un coût d'objectif de 11,5 M€ TTC : - plateau sportif de 45 x 25 m permettant d'accueillir des compétitions de niveau européen ; - 1 500 places de gradins ; - 1 salle de réception (loge) ; - 1 salle polyvalente de 400 m² ; - hall, espaces communs et locaux techniques ; - 350 places de parking. …/... 2) Soit la déclaration sans suite du marché en cours, et le lancement d'un nouveau marché sur la base d'un nouveau cahier des charges établi en concertation avec les fédérations sportives de sport en salle, les partenaires financiers potentiels, comprenant notamment plus de 2 000 places de gradins et les places de stationnement nécessaires dans le cadre d'un coût d'objectif de plus de 12,5M€ TTC. J'ai décidé de soumettre ce choix au vote de l'ensemble des conseillers communautaires le 21 mars prochain. »







Pour les vacances d'hiver, découvrez le Japon avec le festival Mangamania !


Du 23 février au 10 mars, petits et grands peuvent découvrir le Japon dans les médiathèques de l'Agglo lors du festival Mangamania. Un voyage sans décalage horaire pour découvrir la culture nipponne avec des animations spécialement conçues pour l'occasion.

Pour cette 10ème édition, un programme riche et varié attend le public avec :

• Des ateliers dessins animés par Olivier Faure pour apprendre les techniques du manga,

• Des ateliers créatifs inspirés de la culture japonaise comme la calligraphie, l'origami, des éponges tawashi...

• Des spectacles avec "Parfum de Jasmin" pour les tout-petits et "Kimonoshima" pour les plus grands,

• Des conférences : café-art, café-géo,

• Des jeux vidéo et bien plus encore ! Avec l'exposition "Au pays du soleil levant", le public pourra découvrir l'art japonais sous le prisme de quatre illustrateurs (A. Guilloppé, E. Nouhen, A. Buguet et E. Mansot). Une exposition où l'esprit zen, les papiers washis et l'art de l'estampe se conjuguent pour faire découvrir l'harmonie et les codes japonais à nos yeux d'occidentaux !

Le vernissage de l'exposition se déroulera samedi 9 mars à 11h, sur la galerie en présence de l'illustratrice Anne Buguet. Elle animera également une visite guidée à 14h15 et un atelier à 15h. Toutes les animations sont gratuites dans la limite des places disponibles, certaines nécessitent une inscription préalable.

Inscriptions sur le site de la MAM

www.mediatheque-beziers-agglo.org 






Une entreprise Biterroise reçoit la visite d'un ministre malien : Éléphant Vert


Ce mercredi 27 février était le jour de la visite d'une délégation du ministère de l'Agriculture du Mali sur le territoire de l'Agglo. Celle-ci était invitée à découvrir l'entreprise Éléphant Vert, basée sur le parc d'activités économiques Béziers Ouest de l'Agglomération. « Le ministre de l'agriculture du Mali est venu visiter la société Éléphant Vert à Béziers qui fabrique notamment des fertilisants bio. Nous aidons les entreprises innovantes et d'avenir à réussir. Et elle le font brillamment. Dont acte », déclare Frédéric Lacas, Président de l'Agglomération Béziers Méditerranée. La visite de la délégation malienne fait suite à l'opération inédite impulsée par l'Élysée et Matignon, afin de décliner le volet agricole du discours de Ouagadougou.

Samedi 23 février, à Bamako, a eu lieu une première concrétisation avec la signature d'un protocole d'accord entre Éléphant Vert, Carrefour et la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT) visant à créer une filière coton biologique au Mali qui préserve l'environnement/les ressources tout en garantissant des revenus stables aux agriculteurs. Historique : Éléphant Vert a racheté après la liquidation judiciaire de "Xurian Environnement" les actifs de celui-ci à savoir : le site et les produits commercialisés et/ou en cours d'homologation (réglementation nationale et européenne). Grâce au soutien de l'Agglo, Xurian environnement avait reçu 100 000 € d'aides à l'immobilier d'entreprises. Le repreneur a rembauché 3 anciens employés de Xurian sur les 7 employés à ce jour présents sur le site de Béziers + 3 commerciaux ex-Xurian basés essentiellement dans l'Est de la France.

L'Agglo est très présente dans l'accompagnement de cette entreprise. En juillet 2018, le président de l'Agglo s'est rendu dans les locaux pour rencontrer les équipes. Qui sont ils et que fabriquent ils ? Le groupe Éléphant Vert est un groupe Suisse de dimension internationale (avec des implantations en Afrique) comptant 360 collaborateurs. Il est présent sur le marché des fertilisants (MFSC : Matières fertilisantes et support de culture) en tant qui biostimulant. L'objectif global est de substituer ou compléter les approches chimiques par des apports "biologiques" en l'occurrence des micro-organismes. Ce marché est particulièrement régulé en France avec des démarches d'homologation longues (environ 5 ans). L'usine de Béziers est organisée en différents ateliers : – Substances actives => Partie biotechnologique qui consiste à produire les microorganismes, principalement des bactéries => Partie à haut niveau technologiques et fortes compétences. – Produit fini => Formulation des substances actives et conditionnement => Industrie plus conventionnelle. – R&D => Support de la production et de la mise en marché des produits finis => Marché nécessitant un fort niveau d'acquisition de connaissances. Développement de partenariat avec instituts de recherches régionaux notamment.








Déclaration de Frédéric Lacas, président de l'Agglomération Béziers Méditerranée


« Les actes de vandalisme perpétrés hier sur le chantier de la Devèze, lancé dans l'intérêt des habitants, sont inacceptables. Cette violence aveugle, fait de minorités, gangrène notre société. L'Etat, la Ville, l'Agglo, l'OPH, restons solidaires pour que ces projets aboutissent. Des engins de terrassement d'une société privée utilisés pour le chantier de déconstruction et de rénovation urbaines ont été incendiés hier soir dans la cité de la Devèze. C'est un acte criminel que l'on doit condamner. Je salue le travail exemplaire des sapeurs-pompiers (SDIS 34) qui ont été mobilisés. »





La Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée et la MILDECA s'engagent pour la prévention des conduites à risque


Nicolas Prisse, Président de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) et Frédéric Lacas, Président de la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée signent une convention de partenariat pour la mise en œuvre du projet « Info sans intox » : Vendredi 25 janvier à 11h00 Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée 39, boulevard de Verdun – Béziers Contact presse Antonin Lamberty-Garric 01 42 75 69 62 A travers cette convention pluriannuelle, la MILDECA et la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée formalisent les objectifs du projet local « Info sans intox » qui cible prioritairement les jeunes du territoire. L'enjeu est de favoriser une prise de conscience collective des risques liés aux consommations de tabac, d'alcool et de cannabis, notamment en confrontant les données nationales aux réalités locales décrites par l'ensemble des professionnels concernés sur le territoire (notamment Consultations Jeunes Consommateurs / PAEJ). Il s'agira aussi de rappeler la réglementation applicable, notamment en matière d'encadrement de la vente de tabac et d'alcool.

En effet, les niveaux de consommation des jeunes de la région Occitanie sont supérieurs à la moyenne nationale (Source : enquête ESCAPAD 2017, OFDT) pour les jeunes de 17 ans :  9% d'entre eux déclarent consommer de l'alcool régulièrement (au moins 10 fois dans le mois) ;  26,5% sont des fumeurs quotidiens ;  8,6% consomment du cannabis régulièrement (au moins 10 fois dans le mois). …/… Les objectifs visés par les actions qui seront mises en œuvre s'inscrivent dans les orientations du Plan national de mobilisation contre les conduites addictives 2018-2022 et incluent :  La transformation des représentations associées aux produits psychoactifs (alcool, tabac et cannabis) et à leur consommation, notamment par les jeunes ;  La réduction des consommations de produits psychoactifs et la prévention des risques qui sont associés. Associant l'ensemble des acteurs territoriaux impliqués dans cette politique publique (élus et décideurs locaux, agents communaux, partenaires et professionnels du territoire), la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée souhaite contribuer au développement d'une culture commune de prévention des conduites addictives. En ce sens, co-construire des outils pédagogiques de sensibilisation et des supports de communication adaptés au territoire et à ses publics. L'organisation de débats-citoyens et de conférences animés par des experts de l'addictologie concourra à une meilleure information des citoyens. La sensibilisation des débitants de boissons et de tabac contribuera également à renforcer le message de prévention auprès des jeunes et des adultes. L'enjeu de ce volet du projet est de fournir aux citoyens de l'agglomération une information juste, fondée sur les dernières données scientifiques et internationales, et ainsi leur permettre non seulement de faire des choix individuels éclairés mais aussi de participer en tant que citoyen au projet de société que représente la lutte contre les conduites addictives. Enfin, le projet prévoit également la détermination de lieux « sans » sur le territoire intercommunal (17 communes) c'est-à-dire la valorisation d'expériences de temps ou d'espaces de sociabilité sans alcool et sans tabac, associées à une restriction des incitations à consommer (publicité), en y associant un vécu positif. Dans ce contexte, le soutien apporté aux acteurs de de la vie festive locale sera renforcé, notamment, lors des Ferias et fêtes votives qui rythment l'été. A ce titre, le dispositif Fèsta Ben, déjà existant, porté par l'association Episode propose un cadre d'engagement adapté pour favoriser l'adoption de mesures renforçant la tranquillité et la santé publiques tout en préservant la tradition festive des communes du biterrois.






Gaspillage alimentaire : venez en discuter avec l'Agglo !


L'Agglo l'avait promis, elle le fait. Par le biais de ses diverses compétences liées à l'environnement (énergies, climat, eau, déchets, mobilités, etc.), elle initie en 2019 et en partenariat avec la médiathèque André-Malraux, un cycle de cafés-débats écolos. Le premier du genre aura lieu le mardi 29 janvier, à 18h30 à l'auditorium de la MAM. Le thème retenu ? Le gaspillage alimentaire. Et pour cause, dix millions de tonnes d'aliments sont jetés chaque année en France... Ce café-débat sera animé par l'association Autres regards sur l'environnement du Piémont Biterrois (AREpb) et l'Agglo. Alors venez nombreux discuter du sujet, la parole est à vous ! Pour rappel, l'Agglo est lauréate de l'appel à projets Territoire à énergie positive depuis 2015, engagée dans l'élaboration d'un plan Climat et d'un Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés. A ce titre, elle souhaitait échanger avec les citoyens sur les thématiques environnementales sous la forme de café-débat.

Entrée libre





La justice a tranché : l'Agglo a remporté ses procès contre la SAUR


C'est une victoire pour l'Agglomération Béziers Méditerranée ! Suite aux procédures de mise en concurrence effectuées en vue de la délégation des services publics (DSP) de l'eau potable et de l'assainissement, la société SAUR, qui n'a pas été retenue, avait saisi la justice. Elle a été déboutée de l'ensemble de ses requêtes. Elle a tout d'abord introduit un "référé pré-contractuel" devant le Tribunal administratif de Montpellier. Puis elle a ensuite déposé trois recours visant à l'annulation des 3 contrats de délégation des services publics d'eau potable et d'assainissement. L'Agglomération Béziers Méditerranée s'est défendue en démontrant que l'ensemble des obligations ont été respectées et que son travail a été mené consciencieusement et sérieusement. Le Tribunal administratif a donné raison a l'Agglo en rejetant les arguments suivants de la SAUR : non respect de l'obligation de transparence et déroulement anormal des négociations et application irrégulière des critères de jugement des offres. Par conséquent, ceci démontre que la demande, formulée par la SAUR, d'annulation des trois DSP relatives à l'eau et l'assainissement n'était pas fondée juridiquement. 

 Au titre des frais de justice, la SAUR a été condamnée à verser 4 500 € à l'Agglomération Béziers Méditerranée (1 500 € par contentieux), et la même somme à SUEZ.




L'Agglo continue d'améliorer le bien-être des habitants en investissant à Coulobres


Frédéric Lacas, président de l'Agglomération Béziers Méditerranée et Gérard Boyer, maire de Coulobres ont paraphé une convention relative à l'attribution d'une subvention de l'Agglo, d'un montant de 178 479 € HT, pour la création d'un pôle culturel et l'aménagement des abords de la commune. 

 « Agir ensemble est toujours porteur ! Grâce à l'Agglo, Coulobres bénéficie d'un pôle culturel de qualité et d'aménagements efficaces. Avec l'aide apportée à cette commune, nous poursuivons l'amélioration du bien-être de ses habitants », déclare Frédéric Lacas, président de la Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée. Une extension à la salle des fêtes a été créée pour y accueillir une nouvelle salle polyvalente plus fonctionnelle. La bibliothèque actuelle, non accessible aux personnes à mobilité réduite, a été déplacée dans le bâtiment réhabilité et devient une médiathèque. Aux alentours, la voirie est pacifiée et équipée de places de stationnement, et propose désormais des voies de déplacement doux. L'Agglomération intervient dans le cadre de son dispositif de Fonds de concours pour l'Aménagement et l'Équipement des Communes (FAEC).






Des étudiants en gestion urbaine en visite à VALORBI


Dans la ville durable de demain, les étudiants du DUT carrières sociales option Gestion Urbaine de l'Université Paul Valéry auront pour mission d'améliorer notre cadre de vie. Ce dernier passe majoritairement par le respect de l'environnement et la gestion responsable de nos déchets. C'est donc avec grand intérêt qu'ils ont visité VALORBI, le centre de traitement des déchets ménagers de l'Agglo de Béziers, vendredi 7 décembre dernier. L'usine est spécifiquement dédiée au traitement des déchets ménagers, parmi lesquels on retrouve des matières organiques valorisables en compost. Accompagnés de leur professeur d'«Écologie urbaine et environnement », ils ont découvert les différentes phases d'un process entièrement modernisé en 2015 qui permet de traiter jusqu'à 62 000 tonnes de déchets. Conscients des efforts qui restent à fournir pour mieux collecter et trier nos déchets, ils ont réalisé la nécessite de réduire à la source notre production de déchets en achetant mieux et moins. Car « le meilleur déchet, c'est celui qu'on ne produit pas ! »



  21 M€ de l'État pour la Devèze : c'est validé !


La missive vient d'être reçue par le préfet de l'Hérault... Nicolas Grivel, directeur général de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (l'Anru), a rendu un avis favorable au projet de renouvellement urbain pour la Devèze. Elle va donc abonder à hauteur de 21 M€ au nouveau programme porté par l'Agglo Béziers Méditerranée. Une somme à laquelle s'ajoutent 8,5 M€ de prêts bonifiés proposés par Action Logement (l'équivalent de subventions), 1,9 M€ de subventions pour l'aménagement du pourtour des Halles (opération soutenue par anticipation sur le centre-ville) et 1,7 M€ pour l'ingénierie commune aux deux quartiers prioritaires. Soit 32,7 M€ au total pour le Biterrois (avec les prêts bonifiés) !

« C'est une excellente nouvelle pour notre territoire !, se réjouit Frédéric Lacas. C'est aussi la récompense d'un travail de longue haleine que nous avons mené de front avec l'ensemble de nos partenaires. Nous allons pouvoir poursuivre nos efforts en faveur des habitants de la Devèze, de leur cadre de vie, de l'attractivité du Biterrois. Nous allons entièrement requalifier ce quartier prioritaire, y insuffler une nouvelle dynamique, du mieux-vivre. Nous allons dynamiser notre économie, créer de l'emploi. Nous terminons donc l'année en beauté et prouvons, une nouvelle fois, que l'Agglo se donne les moyens de ses ambitions ! »

Pour rappel, le président de l'Agglo, Frédéric Lacas, était allé défendre le 18 octobre dernier, avec le sous-préfet, Christian Pouget ; le président de Béziers Méditerranée ha- bitat, Gérard Abella et le maire de Béziers, son ambitieux projet pour la Devèze au siège de l'Anru, à Paris. Démolition de 581 logements sociaux qui seront reconstruits en dehors des quartiers prioritaires, réhabilitations, construction de nouveaux logements privés in situ, implantation d'équipements et d'infrastructures publics comme un pôle des arts de la scène et du spectacle, réaménagement des espaces... la liste des transformations est longue. Mais deviendra réalité d'ici 2024... L'info en plus L'ensemble des travaux à réaliser dans le cadre du projet sur la Devèze (comprenant les reconstructions hors quartiers prioritaires) représentera plus de 100 000 heures de travail pour les habitants des quartiers à travers la clause d'insertion mise en œuvre par le Plie (Plan local pour l'insertion et l'emploi). Zoom sur le nouveau programme de renouvellement urbain de la Devèze • 124 M€ seront injectés sur le quartier prioritaire ; • Des subventions de l'Anru, Action logement, l'Agglo, la ville de Béziers, l'OPH, la Caisse des dépôts et consignations, la Région.




Frédéric Lacas dénonce un « vandalisme gratuit qui pénalise l'emploi et les entreprises »


Après la destruction par le feu ce samedi 24 novembre,

du transformateur électrique de la base logistique d'Intermarché sur le PAE de la Méridienne par un groupe de personnes non identifiées parmi les « gilets jaunes », deux nouveaux incidents se sont produits dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 novembre. Une nouvelle coupure de fibre dans la zone de la Méridienne est en effet à déplorer dans l'une des « chambres » qui avait pourtant été réparée hier. Et, de surcroît, une autre chambre a été incendiée. L'ensemble des entreprises de cette zone (telles que Barba ou Perrenot) sont coupées du réseau de télécommunication indispensable à leur fonctionnement. L'Agglo portera plainte, réparera de nouveau et mettra en place un plan d'actions. Mais son président, Frédéric Lacas, déplore ces actes : « La situation et la colère portées par le mouvement contestataire sont largement compréhensibles et nous les entendons. En revanche, les dégradations qui viennent d'avoir lieu portent préjudice à tout le monde, commerçants, entreprises et clients. Elles se révèlent contre-productives face aux revendications portées. Je dénonce donc fermement ce vandalisme gratuit qui pénalise l'emploi et les entreprises. Et j'appelle une nouvelle fois au retour au calme pour le bien du territoire biterrois. »



Déclaration du président, Frédéric Lacas :


L'Agglomération Béziers Méditerranée reconnue territoire d'industrie Lors du Conseil National de l'Industrie du 22 novembre 2018, le Premier Ministre Edouard Philippe a présenté un nouveau dispositif d'accompagnement au service des territoires à forte dimension industrielle. Le territoire d'industrie « Béziers - Sète » a été sélectionné pour participer à ce projet. Il regroupe 4 intercommunalités : la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée, la communauté de communes de la Domitienne, la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée et Sète Agglopôle Méditerranée. « C'est une chance pour nous de rejoindre cette aventure. Notre agglomération dispose de la compétence « Industrie ». À ce titre, elle est la seule à pouvoir s'occuper de tous les dossiers en lien avec les industries des communes du territoire. l'Etat nous fait confiance en positionnant l'Agglo comme territoire d'industrie. C'est la preuve que nos efforts pour le développement économique et l'attractivité du bassin Biterrois portent leurs fruits, notre bassin de vie sort peu à peu de la crise. Mais il ne faut pas relâcher nos efforts. Continuons de favoriser le retour à l'emploi, l'implantation et l'accompagnement d'entreprises. Notre travail est reconnu, gardons ce cap pour à présent permettre à une nouvelle forme d'industrie, en lien avec le numérique, rayonne sur notre territoire », se félicite Frédéric Lacas, président de l'Agglomération Béziers Méditerranée. Ce nouveau dispositif ne concernant que les EPCI comme celui de l'Agglomération Béziers Méditerranée, chacune des entités va devoir se rapprocher les unes des autres pour avancer ensemble et trouver des façons de s'entendre pour se répartir les différents dossiers. 1 360 millions d'euros seront prioritairement fléchés vers les projets des territoires d'industrie. À l'échelle nationale, 124 territoires ont été identifiés comme "territoires d'industrie", répartis dans toute la France, dont la grande majorité se situe en dehors des métropoles. Ce sont des intercommunalités situées dans les campagnes, les espaces périrubains, les villes petites et moyennes présentant une forte identité et un savoir-faire industriels et où l'ensemble des acteurs, notamment les entreprises et les collectivités locales, sont mobilisés pour le développement de l'industrie. Leur superficie correspond à peu près à celle d'un bassin d'emploi et de consommation. La liste n'est ni figée, ni fermée. Elle pourra évoluer en fonction des enjeux territoriaux.





L'Agglo, solidaire, se mobilise pour ses amis Audois


Un habitant de Béziers a fait une demande à l'Agglo pour obtenir du matériel et du personnel afin de l'aider à récupérer des encombrants en état de fonctionnement. Le but : les offrir aux personnes ayant perdu de nombreux biens lors des intempéries qui ont faire des ravages ces dernières semaines dans le département de l'Aude. L'Agglomération a mis à disposition un camion et un lieu de stockage d'encombrants à la déchèterie du Capiscol. Deux agents de l'Agglo ont récupéré des frigos en état de marche, des canapés en bon état, des meubles divers que les gens abandonnent ou laissent en tant qu'encombrants. Le samedi 27 octobre, les deux agents ont fait le tri et rempli le camion, direction la commune de Villegaillenc. Sur place, ils ont été aidés à leur arrivée dans un gymnase par dix pompiers qui les ont aidés à ranger les différents objets récoltés. L'Agglo continuer de soutenir les personnes touchées par cette catastrophe naturelle, après avoir déjà voté une délibération (Conseil communautaire du 25 octobre dernier) accordant une aide financière de 10 000€ pour les sinistrés des intempéries dans l'Aude. Ces gestes simples mais précieux ont permis de dépanner de nombreux sinistrés de l'Aude. L'opération des encombrants sera renouvelée en fin de semaine.







Des livres et CD à petits prix à la Médiathèque André Malraux !


Comme chaque année, l'Agglo organise une grande vente de livres/CD déclassés. « Cette action permet à la fois de maintenir à jour les collections de la Médiathèque et de rendre accessibles les ouvrages culturels au grand public » explique Frédéric Lacas, Président de l'Agglo. Des cd, des bd, des documentaires, des magazines sont proposés à tout petit prix. L'occasion de faire le plein de culture à moindre coûts !

Rendez-vous samedi 27 octobre de 10h à 12h sur le parvis de la Médiathèque. Vous seront proposés à la vente à des prix défiant toute concurrence : 

 Des romans au prix de 1 ou 2 € selon le format, 

 Des livres d'art au prix de 2€,

Des magazines à 1€ les 10 exemplaires, Pour éviter toute précipitation inutile, les tables de présentation des ouvrages sont réapprovisionnées régulièrement au fur et à mesure de la vente.


Ouvert à tous, dans la limite de 20 documents par personne.







"Pour le hasard d'être vainqueur" le loto spectacle dont vous êtes l'acteur


Ce samedi 20 octobre, l'agglo Béziers Méditerranée vous invite à la Médiathèque André Malraux pour un loto pas comme les autres ! Crée par la Compagnie numéro 49, c'est à la fois un spectacle avec des personnages, une histoire, une mise en scène, et un jeu collectif où chacun peut participer et gagner des lots. Drôle et touchant, accessible à toutes les générations, ce loto atypique est entièrement gratuit et accessible sans condition.

A découvrir à 20h à la salle polyvalente de Bassan. Durée approximative du spectacle immersif: 1h30.

Une mise en scène de Quentin Ménard interprété par Xavier Bazoge, Margaux Grilleau (ou Laurie Barthélémy), Matthias Jacquin (ou Régis de Martrin-Donos), Alice Sarfati, Vincent Steinebach et Judith Zin.




Opération grand nettoyage à Montimaran !



Ce dimanche 14 octobre, on retrousse les manches, on enfile les gants, on déplie les sacs et on donne un grand coup de balais à Montimaran-Bastit ! Le comité de quartier éponyme y organise en effet, avec le soutien de l'Agglo notamment, un grand nettoyage. Rendez-vous à 8h45 devant le magasin Darty de Béziers pour le café d'accueil, puis nettoyage de 9h à 12h pour finir avec le traditionnel verre de l'amitié. Les adhérents du comité de quartier vous y attendent nombreux..


. Plus d'informations au 06 30 17 63 77 et sur lagglo.fr